T CAP RDC : Le chef d’œuvre, un projet au service d’une ambition professionnelle

Les élèves de Terminale CAP Réparation des Carrosseries ont mené un projet transdisciplinaire qui intègre une pédagogie spiralaire. Sous l’égide de leur professeur de Carrosserie, Monsieur MALAGNOUX, ils ont développé et renforcé des compétences professionnelles acquises dans les cours de la spécialité. Sur un élément amovible, une aile AV d’un véhicule de particulier, ils ont valorisé les réparations « cœur de métier » répétant et consolidant les gestes professionnels.

Les réparations finies, le professeur d’Art Appliqué, Madame LAFAYE, a travaillé sur les mouvements de l’art contemporain – le street art, la bande dessinée, l’art abstrait,… A partir de ce travail de découverte, les apprenants ont développé leur créativité en expérimentant, produisant et créant un support s’inspirant de l’univers artistique de leur choix. Mathieu a été sensible aux Comics, Corentin à l’action painting de Jackson Pollock, ou Bryan aux personnages de Keith Haring. Fakri quant à lui, a préféré illustrer les richesses naturelles de l’île de Mayotte. Cette approche leur a permis d’être sensibles à un autre aspect de leur profession.

Tous les travaux ont permis d’entrer régulièrement dans l’échange écrit et oral pour rendre compte de leur pratique et de leur créativité, d’analyser leur pratique et celle des pairs,… Le professeur de Lettres-Histoire, Madame MADRIAS a travaillé les techniques de communication – l’usage régulier de l’outil numérique, l’écrit et l’oralité ont été au cœur des préoccupations pédagogiques.

Le projet du Chef d’œuvre a permis aux Terminales CAP RDC de renforcer le travail collaboratif, de favoriser la persévérance, et d’acquérir plus d’autonomie.

Partager via :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email